Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

Bienvenue sur Snotag

Le tram a 30 ans !

Publié le 3 août 2017 à 01h54 par Emeric Tapia-Almosnino

On en parle sur le forum Snotag !


Foire aux questions
le 21/09/2017 à 00h21 par FOLOLO3871 Voir le dernier message


Le réseau tramway à l'horizon 2025 …
le 13/09/2017 à 17h57 par Jean Max Voir le dernier message

Devenu un lien vital pour la Métropole Grenobloise, le tramway sillonne les rues de notre agglomération depuis maintenant 30 ans ! Nous pouvons lui souhaiter un joyeux anniversaire !

Si aujourd'hui son utilité et son efficacité font l'unanimité (ou presque) au sein de la population, il ne faut pas oublier que son apparition n'était pas gagnée d'avance. En effet, dans les années 1970, face au trafic automobile grandissant – avec les désagréments qu'on lui connait – et à la saturation du réseau de bus et trolleybus, les élus de Grenoble et de 22 communes alentours décidèrent de prendre en main la problématique des déplacements dans l'agglomération. Le SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun) vit le jour en 1973. La SGTE (Société Grenobloise de Transports et d'Entreprises), qui exploitait jusque là le réseau de transports urbains, fut remplacée par la SÉMITAG (Société d'Économie MIxte des Transports de l'Aggloméation Grenobloise) le 1er janvier 1975.

Parallèlement, une association d'usagers des bus et trolleybus, l'ADTC (Association pour le Développement des Transports en Commun), vit le jour en 1974. Elle milita dès sa création en faveur de la renaissance du tramway, sous une forme dite « moderne ».

Après l'étude de plusieurs solutions au problème des déplacements dans l'agglomération – dont le système de cabines tirées par câble et évoluant sur viaduc « Poma 2000 » –, l'installation d'un tramway moderne fut votée par les pouvoirs publics en 1981 : par la ville de Grenoble le 19 mars, par le SMTC le 4 mai et par le Conseil Général de l'Isère le 30 octobre.

Cependant, le souvenir des anciens tramways, mis en service au début du XXème siècle et ayant circulé jusqu'en 1952, était encore très présent dans les esprits des grenoblois. Synonyme d'inconfort et gênant la circulation de la voiture en ville, le tramway n'évoquait rien de bon, ni pour les usagers des transports en commun, ni pour les automobilistes, ni pour les riverains, ni pour les commerçants. La politique locale se mêla de l'affaire, la droite présentant le tramway comme un projet rétrograde de la majorité de gauche au pouvoir à ce moment là.

Pour que les habitants puissent se rendre compte en conditions réelles de ce qu'était un tramway moderne, le SMTC organisa le 27 novembre 1982 un train spécial, composé de 11 voitures Corail de la SNCF, ayant permis d'emmener 400 grenoblois jusqu'à Zurich, en Suisse. On peut dire que les rames flambant neuves « Tram 2000 » de la VBZ firent leur effet : la plupart des habitants étaient partis le matin avec un avis défavorable et sont rentrés enthousiastes à la mise en place d'un tel réseau de tramway dans leur agglomération !

Mais le maire de Grenoble fut battu lors des élections municipales de 1983. Vu le caractère clivant du dossier « tramway », la nouvelle majorité décida d'organiser un référendum le 22 juin 1983. C'est le « Oui » pour le tramway qui l'emporta avec 53 % des voix.

Après plusieurs années de grands travaux, le 3 août 1987, la première rame de tramway moderne embarqua ses premiers voyageurs sur la nouvelle ligne « A », reliant la Gare de Grenoble au centre commercial Grand'place.

Depuis le réseau n'a cessé de grandir : il compte désormais 5 lignes, dessert 80 stations sur 11 communes ! Pour en savoir plus sur les évolutions successives des lignes de tramway, nous vous invitons à consulter l'Histoire des lignes sur Snotag !

 

→ Réagissez à ce sujet sur le forum Snotag !

 

Précédemment dans l'actualité

Les Urbanway 12 CNG arrivent !, publié le 20/04/2017

Découvrez Snotag Version 2, publié le 23/02/2017

 

Page précédente Retour en haut Plan du site